Accouchement HypnoNaissance
Accouchement HypnoNaissance  

A l’origine de l’HypnoNaissance

Depuis 2000 ans on nous a inculqué que la femme doit accoucher dans la douleur.

Est-ce que cela doit toujours être ainsi, ou est-ce qu’il existe une autre possibilité de faire naître son enfant ?

La méthode de Marie F. Mongan « HypnoBirthing ®» permet aux femmes de dépasser le syndrome : peur-tension-douleur. C’est justement l’appréhension et la peur qui empêchent souvent le processus de la naissance de se dérouler normalement.

En Amérique au milieu des années 50 les naissances se faisaient en grande partie sous anesthésie totale. Ainsi on épargnait la douleur aux femmes, mais en même temps on les privait d’un enfantement conscient. L’usage de forceps, ventouses et autres était normal. Le nouveau-né restait jusqu’à 5 jours derrière une vitre, inaccessible aux parents pour créer ce lien, qui est si important.

Marie Mongan était convaincue que l’accouchement n’est pas douloureux. Elle ne pouvait pas croire que le bon Dieu permet à tous les mammifères de mettre bas leur petit avec un minimum d’inconfort, sauf aux femmes.

En cherchant à se documenter sur la naissance sans douleur, elle est tombée sur les travaux d’un obstétricien anglais le Dr Grantley Dick Read.

Dr Grantly Dick Read a été sensibilisé en début du 20ème par une pauvre femme qui faisait naître son enfant sans assistance dans un taudis. Quand le docteur lui proposa un masque pour lui donner du chloroforme pour l’anesthésier, elle refusa catégoriquement. Elle mit son enfant au monde apparemment sans le moindre inconfort. En partant le docteur lui demanda pourquoi elle avait refusé le calmant contre la douleur, sur quoi elle répondit : «  mais cela n'a pas fait mal, Docteur ! »

Intrigué par un autre accouchement semblable pendant la deuxième guerre mondiale dans les tranchées, il conclut de ses observations et ses études ultérieures que c’était l’absence de la peur qui permettait un accouchement sans douleur.  En effet la peur déclenche les hormones de stress, contracte les muscles et provoque la douleur. En absence de peur les muscles se relâchent et le col peut s’ouvrir naturellement.

Dans un état de relaxation et de bien-être le corps sécrète lui-même un calmant, les hormones  appelées endorphines qui sont 200 fois plus puissantes que la morphine.

Sur la base de ces connaissances Marie F. Mongan, hypnothérapeute, a développé une méthode qui favorise la sécrétion des endorphines et ocytocines en se servant de l’autosuggestion, de la relaxation, de la visualisation, et de la respiration.

Le cours d’HypnoNaissance® apprend  au couple à partir du 6ème mois à l’aide des scripts, d’un CD, etc. à gérer le stress pour une naissance sereine, confortable, consciente et joyeuse.